UFC Que Choisir quand l'utilité publique devient futilité publique

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique. 10

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.

Quel est le rôle d’UFC Que choisir ?

L‘UFC (Union fédérale des consommateurs) est une « association » qui édite le magazine « UFC Que Choisir ».

Le rôle originel de cette association est d’informer le consommateur, de réaliser des enquêtes, des tests et surtout …. Des essais comparatifs de produits et de services. 

Au regard de leur charte déontologique les intentions sont plus qu’honorables et mérite le qualificatif de mission d’utilité publique. Néanmoins entre la théorie et la pratique constatée il y a un monde.

Qui est le journaliste controversé D’UFC Que Choisir Cyril BROSSET ?

Cyril BROSSET se présente sur son profil public comme un journaliste employé par l’association UFC que choisir.  Le chef de leur rubrique nouvelles technologies. Spécialiste des fournisseurs d’accès à Internet, des opérateurs de téléphonie, du e-commerce, des arnaques en ligne. 

Derrière ces titres pompeux destinés à impressionner les consommateurs et à valoriser l’expertise des employés d’UFC Que choisir se cache une toute autre réalité pas très reluisante.

Nous avons découvert un journaliste à la déontologie douteuse. À l’amateurisme consternant et aux relations et méthodes relevant plus d’une mafia organisée sur le WEB 2.0. Que de membres honorables d’associations et de plateforme censées défendre les consommateurs.

Une mission journalistique chez UFC Que Choisir dévoyée, transformant l’utilité publique en futilité publique.

Au fait quel est le code de déontologie d’un journaliste?

Un journaliste doit être honnête, équitable et courageux dans ses efforts pour rassembler, rapporter et interpréter l’information.

Finalement après des mois d’investigations  nous avons pris acte que le journaliste Cyril BROSSET employé d’UFC Que choisir : n’est ni honnête, encore moins équitable et certainement pas courageux.

Où commence la futilité publique ?

Au travers de l’expérience de nos services avec ce sulfureux journaliste d’UFC Que Choisir  et la passivité constatée de son directeur de publication Alain BAZOT qui après des dizaines de  signalements reçus semble s’accommoder des pratiques scandaleuses de son protégé.

Forcé est de constater un glissement inquiétant de la ligne éditoriale de l’association UFC Que Choisir. En effet cette association semble de plus en plus s’inspirer du forum poubelle Signal-arnaques et ces guignols justiciers fondateurs. Oubliant au passage qu’il s’agit d’une entreprise privée qui a dégagé des millions d’euros sur ce segment très lucratif du business de l’arnaque. Finalement au risque d’être mauvaise langue et au vu de leur relation quasi intime avec le journaliste Cyril Brosset, ce dernier est peu être impressionné par autant d’argent facile et veut utiliser le business model pour récupérer quelques chèques d’adhésion au passage pour UFC Que Choisir.

Dossier business de l’arnaque à consulter ici

Contenu illicite constaté!

Nous avons constaté un comportement indigne caractérisé par un mépris total de la loi. Les données personnelles des dirigeants d’entreprise utilisées de manières illicites et uniquement dans l’intention de nuire.

L’usage de faux en écriture publique de façon systématique par l’utilisation de fausses plaintes consommateurs.

Une modération partielle voir partiale qui encourage les dénigrements et les injures systématiques sur les forums d’UFC Que Choisir.

Le pire stratagème ignoble constaté de la part de nos services. Consiste au fait qu’après réception de chaque mise en demeure d’avocat. Ou nous constations les infractions avec des éléments probants et des preuves irréfutables. Des dizaines de pages de contenu illicite disparaissent de leur forum pour être remis en ligne quelques mois plus tard.

En clair une fois les équipes d’UFC Que Choisir prise la main dans le sac. Elles mettent fin à l’infraction pénale pour recommencer  ensuite. Ainsi ce stratagème crapuleux a pour finalité de décourager les entreprises à abandonner leur E réputation au pouvoir d’appréciation et au tribunal improvisé par  les justiciers autoproclamée d’UFC Que Choisir.

En résumé la futilité publique commence quand des employés d’UFC Que Choisir comme leur responsable des nouvelles technologies Cyril BROSSET se comporte en petit mafieux  et que ses agissements irresponsables sont couverts par son directeur de publication Alain BAZOT tout ceci avec les outils WEB 2.0 mis à leur disposition gracieusement par l’argent des contribuables et des adhérents de leur association.

Quels moyens utilisent UFC Que Choisir pour prendre en otage les  entreprises? 

Ainsi le journaliste Cyril BROSSET en tant que responsable nouvelles technologies chez UFC dispose d’un contrôle absolu sur ces forums. En d’autres termes, il est le petit chef parisien incontesté et fait des outils WEB D’UFC Que Choisir ce que bon lui semble, au mépris de la charte déontologique de son association et de la loi française en matière de dénigrement.

Le chantage à la E réputation en pratique : 

Concrètement pour ceux qui voudraient s’informer du mode opératoire mis en place par ce rouleau compresseur des entreprises.

Tout à notre honneur notre plateforme française Shoppydeals à eu droit a la formule complète. Donc nous utiliserons notre exemple comme cas d’école.

Étape 1 : Processus création d’une fausse plainte consommateur sur les forums d’UFC que choisir 

Un fois l’étape de repérage de l’entreprise et des dirigeants terminée.

Le journaliste spécialiste autoproclamé de l’arnaque muni de sa seule intime conviction. Néanmoins elle varie en fonction de critères très subjectifs. A savoir ses affinités idéologiques et culturelle, sa culture économique (pas très développée ) voir son humeur du jour.

Voici un exemple consultables en temps réel d’une  fausse plainte consommateur que nous allons analyser en détails : 

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.

La fausse plainte consommateurs est généralement placée en premier pour ouvrir un sujet de discussion sur UFC Que Choisir.

Elle est toujours construite avec des mots clés et des techniques de SEO pour remonter rapidement dans les “search result de Google “.

En premier lieu dès l’entrée en matière et sur le titre du forum, une référence négative est attaché au nom de l’entreprise en l’occurrence ici « problème Shoppydeals « 

  • Le but faire en sorte  que n’importe quel internaute qui tape le nom de l’entreprise ciblée sur Google l’associe inconsciemment à problème.

Il s’en suit une multitude d’autres références négatives incluses dans le contenu de la plainte internet de ce supposé consommateur. Des mots placés avec soin et certainement pas de façon spontanée ( ni livré, ni remboursé, victime, odieux personnage, client lésé, plainte..).

  • La technique de placement de ce contenu dénigrant et négatif en masse consiste à ôter toute  légitimité l’activité légale à l’entreprise et de façon indirecte faire passer un message au lecteur que cette entreprise pratiquerait une activité illégale soit pour faire fuir les clients potentiels soit pour faire exploser le taux de litige des clients actuels pour ensuite les abandonner à leurs sorts.
  • On parle même de “personnage odieux” pour discréditer l’entreprise en tant qu’institution et personne morale à part entière.

l’évocation de la plateforme d’avis clients Trustpilot permet quand à elle de justifier et de valider ce mode opératoire crapuleux.

  • En clair Cyril Brosset planqué derrière cette publication explique aux internautes qu’il n’est pas seul à se plaindre. Finalement les victimes seraient très nombreuses. Sauf que ces éléments sont faux et en agissant ainsi il est dans l’illégalité.

Pour conclure cette analyse. Vous remarquerez que l’auteur de cette fausse plainte reste très évasif sur les détails de sa supposée désagréable expérience. il ne met à aucun moment des éléments justifiant une expérience d’achat réelle de bien ou service comme un numéro de commande par exemple, il présente juste des éléments uniquement à charge destiné aux algorithme de Google.

Note de Synthèse :

Après 3 mise en demeure et un dossier de 300 pages de contenu illicite relevé et similaire a cette fausse plainte consommateur, le tout adressé au directeur de publication d’UFC Que Choisir Alain Bazot par un cabinet d’avocat. En lieu et place d’une réponse du service juridique d’UFC Que choisir, nos services ont eu droit a un article dénigrant et a charge sur le NET sans droit de réponse légal ou le journaliste Cyril Brosset à mis sa plume au service de ses déboires judiciaires.

Legal Shoppydeals.

Étape 2 : Déploiement de contenu dénigrant et BAD BUZZ sur Internet.

Par la suite une fois l’appât lancé dans  l’océan de contenu de Google par la fausse plainte consommateur. 

il faut faire vivre le sujet de discussion et faire du Badbuzz. Pour cela le pseudo journaliste Cyril Brosset sa dream teams et ses associés de fortune sous différents pseudos participent au lynchage et au dénigrement systématique de l’entreprise ciblée et de ses équipes.

Reprenons le cas d’école précité “problème Shoppydeals“ et parcourant les 83 messages qu’il contient. On constate rapidement que plus de 90% du contenu avec des pages à rallonge est édité par deux avatars BK11 ( un cyber harceleur d’extreme droite déjà connu de nos services raciste, antisémite, islamophobe en bref un nostalgique du III ème reich ) et le pseudo ‘entracte’ formellement identifié qui n’est autre qu’un pseudo du journaliste d’UFC Que Choisir Cyril Brosset.

Drôle de conception de défense des consommateurs!

On vous laisse apprécier en pratique quelques extraits ou comment UFC Que Choisir et ses équipes défendent les consommateurs avec les outils WEB mis a leur disposition par le contribuable.!!

Attention le contenu peut être choquant!

1 – Le vrai KB11 Cyberharceleur d’extreme droite déjà connu de nos services depuis 2019.

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.

2 – KB11 nous livre le fond de sa pensée!

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.

3 – KB11 est devenu le principale contributeur du forum d’UFC ‘problème shoppydeals” que choisir avec la complicité du sulfureux journaliste Cyril BROSSET (entracte) qui n’ignore pas qui il est !!!!!! KB11 se vante même de la puissance dUFC que choisir comme outil de dénigrement! Édifiant!

UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.
UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.
UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.
UFC Que Choisir : Quand l’utilité publique devient futilité publique.
KB11 admet le remboursement de sa commande faite sous une fausse identité, pourtant des dizaines de pages de dénigrements sont postés sur UFC Que Choisir à titre d’exécution des menaces citées plus haut et de son idéologie douteuse.
Remerciement à la plume du journaliste de Cyril Brosset qui a accompagné la cabale haineuse de ce papy d’extreme droite raciste antisémite et islamophobe sur tout les support d’UFC Que choisir grâce à l’argent du contribuable!

Ce qui est affligeant c’est que ce sulfureux journaliste semble bien s’amuser de menaces contre une femme et un enfant de trois ans. A vrai dire il partage volontiers le racisme et l’antisémitisme décomplexé de KB11 au regard des nombreux sourires qu’il poste. Consternant le niveaux poubelle atteint par ce forum d’UFC Que choisir!

Il est important de noter pour conclure cette deuxième étape que  ce ne sont ni les investissements personnels de ce pseudo journaliste. Encore moins l’image de marque de son employeur UFC Que  Choisir et certainement pas leur droit fondamental à la présomption d’innocence et à la réputation qui est bafoué sur leur Internet.

Finalement la ligne éditoriale basée sur le dénigrement, l’injure, la publication de données personnels des dirigeants. A vrai dire est de plus en et de plus en plus assumés par le directeur de publication d’UFC. Vu que malgré de nombreux signalements il fait le mort.

Il existent des témoignages d’entreprise et de responsable de la E réputation confrontée à des méthodes crapuleuses chaque jour. L’article ci dessousd’une société spécialisée dans la E réputation est très instructif. Ayant subit la même expérience nous ne en somme inspiré pour publier cet article. Consultez l’article ici

En fin de compte cette futilité publique devra être assumée tôt ou tard avec un coup financier important à titre de compensation. Ainsi les consommateurs lésés par le sabotage volontaire de l’activité commerciale de Shoppydeals en France par des faux forum et des fausses plaintes consommateurs devront êtres dédommagés.

Ceux qui font sont toujours critiqués par l’armée de ceux qui ne font rien!

La Boétie.

Étape 3 : Menaces dénigrement et intimidations

Les responsables d’UFC Que Choisir  trop aveuglés par leur délire de toute puissance et de faiseur de roi sur internet. Finalement ils ont décidés de mettre un terme par tout moyen à l’activité de la plateforme Shoppydeals en France . Certainement afin de punir les gueux d’avoir osé réclamer leurs droits les plus élémentaires sur Internet.

PAS TOUCHE À LEURS PRIVILÈGES ?

Lors de la préparation de ce dossier nos équipes pensaient naïvement avoir tout vus en matière de bassesse avec le forum “problème Shoppydeals “ hélas  ce n’était qu’un hors d’œuvre.

Au passage pour plus de nuisance à la E réputation de Shoppydeals et n’étant pas à une illégalité près. Le journaliste ambitieux D”UFC Que Choisir dans une tentative desesperée de nous faire taire à demandé aux antennes locale d’UFC Que Choisir de : (Bézier , Bas RHIN et Haute Vienne, Artois) de lui porter secours et de publier en masse son article au contenu dénigrant et illicite.

Et le meilleur ou le pire pour la fin. En effet nos services ont découverts avec effroi après la mise en demeure du conseil de Shoppydeals. Des menaces de mort explicite envers notre CEO. Consultables sur la plateforme Signal-Arnaques qui appartient aux guignols justiciers de la société HERETIC SAS.

Rappel de la loi sur les Avis Clients en ligne :

Un rappel des articles de loi sur les Avis clients. Il semble que UFC que choisir en a grandement besoin pour corriger sa ligne éditorial à la dérive.

Selon le Conseil national de la consommation (avis du 23 février 2017 sur les avis en ligne). .Cette fonctionnalité gratuite « doit être facilement accessible, par tous moyens appropriés, à proximité de l’avis. La fonctionnalité permet aux responsables des produits ou des services concernés par l’avis douteux d’expliquer les raisons du signalement ». 

En ce qui concerne la qualification des avis, un avis n’est pas authentique lorsque :

  • il ne correspond pas à la définition de l’avis en ligne donnée par l’article D.111-6 du Code de la consommation. C’est-à-dire :
  • lorsque la personne qui écrit l’avis se présente comme un consommateur. Alors qu’il ne s’agit pas d’un consommateur.
  • lorsque la personne qui écrit l’avis n’a pas vécu d’expérience de consommation (selon le Conseil national de la consommation, l’avis peut porter sur un produit, un service, un point de vente, un lieu d’exercice ou d’activité, un site internet ou une œuvre (avis du Conseil national de la consommation du 23  février 2017 sur les avis en ligne)
  • si la personne a vécu une expérience de consommation. Mais qu’elle n’apporte pas d’éléments qualitatifs ou quantitatifs sur son expérience de consommation.
  •  il est abusif, il est de nature à gêner l’activité du responsable des produits et services (rapport L. Belot Doc. Ass. nat. 3399 du 15 01 2016, p.15), c’est-à-dire :
  • lorsque l’avis a été publié moyennant une contrepartie qui n’est pas signalée (C. consom. art. D.111-17) ;
  • lorsque l’avis est dénigrant ou injurieux ;
  • lorsque l’avis ne correspond pas à la réalité ;
  • lorsqu’il ne correspond plus à la réalité (avis ancien). »

Avis Shoppydeals sur les méthodes d’UFC Que Choisir

Un constat s’impose après la désagréable expérience subit par le site Shoppydeals suite aux méthodes douteuses des équipes d’UFC Que choisir. À vrai dire malgré la propagande sur les plateformes d’avis client comme Trustpilot, il semble que les forums d’UFC Que choisir dévient de plus en plus leur ligne éditorial vers le tout arnaques et tout escroqueries entendez par la entreprises et E commerçants!

Finalement la lutte contre le tout arnaques et escroqueries devient leur credo rentable sur le WEB. En effet les brouteurs Africain ou l’arnaque à la Nigériane ou on ne sait quelles autres propagandes marketing avec lesquelles  Cyril BROSSET et ses partenaires de Signal-Arnaques nous bassinent à longueur de tweet ne sont que des subterfuges pour masquer leur business le plus rentable.

A savoir le marché des réclamations d’entreprises car il est bien plus profitable que ses dites arnaques. En effet la propagande anti-arnaques sert de plus en plus de support publicitaire à UFC Que Choisir pour créer :

  • Un buzz phénoménal 
  • C’est un moyen redoutable pour faire du chantage à la E réputation des entreprises.
  • Il permet un référencement sur Google à moindre coût.
  • Enfin c’est un outil commercial puissant pour récupérer de nouveaux adhérents sur UFC et les chèques qui vont avec.

En bref certains individus d’UFC Que Choisir portés par l’arrogance et les certitudes de ceux qui n’ont peut-être jamais travaillés. Pensent ainsi que, comme au temps des serfs, les entrepreneurs sont corvéables à merci et remplaçables en cas « d’extinction »…

Finalement UFC Que Choisir et ses équipes sont juste attirés par les procès médiatiques et le BUZZ. Par conséquent la destruction de centaines de TPE voir de PME et les emplois qui vont avec et le dernier de leur soucis.

La critique pourrait à la rigueur être acceptable si elle provennait d”organismes donnant l’exemple de bonne conduite. UFC devrait faire preuve d’un minimum d’éthique et de déontologie dans l’exercice de sa mission de protection du consommateur.

10 Commentaires

  1. Pour des défenseurs de droits sur divers sujets ils ne répondent pas aux e-mails, ils se permettent d’encaisser le chèque d’expédition d’hors série avant expédition alors qu’il en manque deux!!!!

    Je ne recommande absolument pas !
    Grosse Arnaque à fuir

    1. Idem commande d’un magasine pas livré pas remboursé ils encaissent les chèques puis plus rien!

      Je rejoins les mécontents qui on eut une désagréable expérience avec UFC Que choisir???

      Association inutile de nos jours vous pouvez rapidement évaluer un produit sur internet sans avoir à payer une adhésion ou des magasines!! Je me suis fait avoir ???

      Je ne recommande sauf si vous adorez payer pour des services imaginaires! ne vous fiez pas aux avis Trustpilot d’UFC Que choisir avec un compte payant vous pouvez avoir des Avis positifs sur cette plateforme !!!

  2. Association inutile à l’ere de l’internet et de la comparaison prix produit disponible en quelques click !

    Le pire UFC Que choisir c’est dépassé et les dirigeants ne s’en rende même pas compte ils continuent à focncrionner avec un logiciel des années 80?

    Ce dinosaure disparaîtra avec les derniers retraités qui l’anime histoire de s’occuper encore de l’argent publique jeté par les fenêtres ?

    Je recommande pas perte de temps incroyable, personnel incompétent et de mauvaise foi juste intéressé par le chèque d’adhésion l’article a parfaitement raison sur ce point …

  3. Désirant des conseils sur le choix d’une imprimante, et acceptant de m’ m’abonner, pour les obtenir, je constate que UFC-QC conditionne mon inscription à l’acceptation que mes coordonnées soient communiquées à des tiers ! Inacceptable, même si d’autres sites comme pagesjaunes ne se gênent pas pour répandre allègrement vos adresses à travers la terre entière. Fckthm.

  4. Il est bon de savoir que pour un litige, pour bénéficier d’une rencontre dans une association locale d’UFC, il vous en coûtera 30€ en plus de votre adhésion au site UFC, avant de rencontrer quelqu’un.
    Cette information ne figure pas sur le site, qui manque totalement de transparence sur ce sujet. Je déconseille très vivement l’association UFC de Paris Ouest, rue de l’Ouest à PARIS 14, qui ressemble vraiment à un club pour seniors bénévoles, mais surtout très désoeuvrés !!!

  5. 2 fois j’ai fais appel à eux, 2 fois on m’a gentiment dit qu’ils feraient rien. Au final j’ai du payer plus de 3000e.

    A savoir que si vous vous faites arnaquer, allez voir un vrai avocat directement. Leur magazine est bien, leur service et personnel est pourri !! Organisme inutile.

    1. déplorable d’incapacité et de mensonges en tous genres. J’ai vécu la même expérience avec une antenne locale d’UFC..

  6. “Que Trahir” complètement inutile avant un achat
    Je prends un abonnement d’un mois pour choisir un réfrigérateur-congélateur et quand je vais sur leur comparatif, de nombreux modèles sont étiquetés “en fin de vie”, la plupart de ceux qui sont référencés le sont aussi.
    Ceux que l’on trouve actuellement et qui m’intéressent n’y figurent pas.
    Par curiosité, je consulte les caves à vin: le comparatif date de 2013, c’est pas se moquer du monde?
    J’avais déja une opinion défavorable car pour le vin, ils défendaient l’agriculture raisonnée mise en place par Monsanto and co pour concurrencer le bio (dénigré à l’époque par Que Choisir.)
    Ils ont été qualifié de “Que trahir” par Stéphane Lhomme car ils ont défendu Linky mais ils étaient juge et partie et ils ont perdu leurs 2 procès contre lui.
    En effet “que trahir” les définit bien.
    7 € jetés par la fenêtre pour ce média pseudo indépendant qui comme je viens de le prouver ne l’est pas.

    1. Des d’escrocs à la réponse facile?

      1. Une association curieusement trop gentille avec les industriels puisque sur quechoisir.org elle choisit par de trop par exemple de noter AAAA une protection solaire AVENE SUNSIMED alors que celle-ci contient les fameuses affreuses nano-particules!!! C’est gonflé ! Surtout que ce sont les bébés et femmes enceintes qui vont trinquer!… Et dire qu’on lit “indépendant” à ses vitines… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *